1 mar 2012

Posté par dans Jeux-vidéo | 0 Commentaire

J’ai joué à The Binding of Isaac

J’ai joué à The Binding of Isaac

Oui, depuis que j’ai un nouveau pc qui déchire sa maman, je peux me remettre à jouer. Pendant ma période de sevrage, on m’a vanté les mérites du jeu The Binding of Isaac, un petit jeu Steam pas gourmand et rudement bien fait. Mignon et glauque à la fois, tout ce que j’aime (et parfait pour ne penser à rien qui plus est).

Configuration

Passés les étapes où le clavier est en qwerty et où il t’est impossible de bouger logiquement (en gros, j’ai trouvé le panneau de configuration) la prise en main est super rapide. Les flèches pour balancer des larmes sur les ennemis, ZQSD pour te déplacer, Espace pour utiliser les items que tu trouves sur ta route, Shift ou E pour utiliser les bombes et A pour utiliser les pillules ou les cartes magiques (avec des pouvoirs dedans) que tu ramasses en chemin. Easy. T’es prêt ? On y va.

L’univers

Mignon et glauque, comme je l’ai dit avant. Ajoutez à ça une musique d’ambiance géniale complètement malsaine, vous êtes directement plongés dans l’atmosphère. La cinématique d’introduction y est pour beaucoup. Bien qu’elle se relance à chaque chargement du jeu (au final tu la connais par coeur), je te la colle ici, parce qu’elle est parfaite:

Le jeu

Isaac est perdu dans la cave sous sa maison remplie de monstres. Le jeu se compose de 6 niveaux, dans lesquels Isaac passe de salles en salles, jusqu’à arriver au boss de fin de chaque niveau (et lui powner sa gueule).

Attention, dans The Binding Of Isaac, il n’y a pas de sauvegarde, chaque mort est définitive et on recommence tout du début. Et aucune map ne se ressemble: à chaque nouvelle partie, les monstres sont différents, les issues et les positions des pièces aussi.

Un éternel recommencement, qui prodigue au jeu une excellente durée de vie.

Je ne vais pas m’épancher des heures, ce jeu est juste génial, je viens d’y passer trois heures, en alternant entre rage quit et lueur d’espoir. J’ai ramassé la tête de mon chien mort, la culotte de ma mère et ses talons hauts, j’ai été triste quand il a fallu que je tue les monstres qui pleurent et qui s’enfuient et j’ai utilisé des items consommables à mauvais escient. Bref, j’apprends et je pense que j’ai encore un paquet d’heures à passer sur ce jeu, bénit soit-il.

Infos pratiques

The Binding of Isaac est disponible sur le magasin Steam pour 4,99€ et est édité par NewGrounds.com. Il ne demande pas de ressources particulières. 52 succès sont à débloquer, comme réussir à finir un niveau sans perdre de coeurs, faire des deals avec le diable ou encore terminer le jeu 4 fois.

Bon, c’est pas tout mais je dois retourner chercher la tête de mon chien ! Où est ma culotte ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Je ne finis jamais un jeu-vidéo | LovInternet - […] J’ai écrit dessus ici.  […]

Trollons un peu

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>